Socklo, des guitares à l’âme africaine

//Socklo, des guitares à l’âme africaine

Jean-Luther Misoko Nzalayala, alias “Ir Socklo” (Ingénieur Socklo), est un maître africain de la lutherie. Installé dans son atelier au cœur de Kinshasa, capitale du Congo, il fabrique et répare des guitares depuis 1978 !

Jeune, Socklo se destinait à une carrière de footballeur, mais malheureusement (ou heureusement) une crise de rhumatisme l’a poussé à changer de voie. Passionné par la musique, il apprend la guitare pour “oublier” sa maladie. Rapidement, il fait danser les gens en jouant de la guitare et un jour l’idée de fabriquer sa première guitare lui vient à l’esprit. Le résultat n’est malheureusement pas concluant : le manche se plie sous la tension des cordes et l’instrument devient injouable ! Il part alors étudier la mécanique et l’électronique à l‘Institut Supérieur des Technique Appliquées (ISTA) de Kinshasa, et c’est depuis cela qu’il parvint à signer ses guitares “Ir Socklo” et les vendre dans le monde entier !

Voilà plusieurs années déjà que Guitare Garage travaille sur les instruments de Socklo, et plus particulièrement avec les artistes jouant sur les guitares du luthier. Les groupes Staff Benda Bilili ou encore Jupiter & Okwess, d’origine congolaise, apprécient les guitares et basses Socklo. Ces instruments uniques au monde ne se dénichent qu’à Kinshasa, dans l’atelier du luthier… Néanmoins, le manager du groupe Okwess, François Gouverneur, nous a récemment déposé au Garage une série de guitares du luthier à remettre en état afin d’aider Socklo à les vendre en Europe ! N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressé par une des guitares présentées dans cet article, ou tout simplement si vous souhaitez faire un geste de soutien pour aider Socklo à continuer de fabriquer ces instruments mythiques !

Bien que d’aspect et de construction rudimentaire (la signature visuelle de Socklo), ne vous méprenez pas sur ces guitares… Elles fonctionnent parfaitement et elles sonnent ! L’atelier de Socklo est une petite cabane en tôle dans laquelle il travaille à même le sol. Équipé d’outils de base tels que scie égoïne, ciseaux à bois, pinces coupantes,… Il façonne ses guitares dans du contreplaqué pour les corps, et dans du wengé pour les manches. Les frettes sont également usinées directement dans l’atelier, à base de morceaux de métal récupérés. En ce qui concerne l’accastillage et l’électronique, il utilise également des matériaux de récupération ou il se fournit en Europe pour certains projets. Enfin, les cordes sont également issues de matériaux de récupération et sont fabriquées à partir de câbles de freins ! Il a également inventé un procédé pour filer ces câbles avec des bobines de cuivre, pour en faire des cordes de basse ! Une approche écologique et originale de la lutherie qui fait le charme de ces instruments uniques au monde !

Les instruments que nous a confié François Gouverneur ont été remis en état par nos luthiers et sont tous disponibles à la vente. Tous les éléments électroniques ont été contrôlés ainsi que l’ensemble de l’accastillage de chaque instrument. Au programme des restaurations : fixation de micros et câblage, installation de chevalet, de mécaniques, collage des tables abîmées par le voyage et le temps, reconditionnement des fiches jacks et des attaches de courroie… Le tout en gardant l’esprit Socklo !

Notre jeune luthier Ben vous offre une petite démo de l’une de ces guitares, et vous trouverez dessous une galerie de photos montrant les étapes de restauration !