Une basse sur mesure inspirée par les Red Hot !

//Une basse sur mesure inspirée par les Red Hot !

Fabrication from Scratch ! Le Lab Guitare Garage est le lieu idéal pour voir naître vos rêves les plus fous. De l’idée de départ, jusqu’à la réalisation de l’instrument, notre équipe de designers et de luthiers donnera vie à votre projet jusque dans les moindres détails. Voici l’histoire d’une basse fortement dopée au “hot chili” !

Un de nos clients, fan de Flea et de ses basses en graphite Modulus, est passé au Lab avec une idée bien précise en tête : faire fabriquer la basse de ses rêves ! 

Après avoir défini ses besoins et ses envies avec précision, le cahier des charge est finalisé. Au programme de ce projet ambitieux :

  • Une basse 4 cordes style “Modulus Funk Unlimited
  • Corps en Aulne avec une table en Érable flammé
  • Manche en carbone Status type Music Man
  • Vernis Dark Grey Burst
  • Mécaniques Hipshot Lolypops (3+1)
  • Kit micros Jazz Bass Bartolini, avec un câblage permettant de jouer l’instrument en passif et en actif avec une électronique Aguilar 
  • Chevalet Babicz chromé
  • Accastillage chromé, avec straplocks

Les basses américaines avec manche en graphite sont des instruments d’exception que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir s’offrir. Notre client a donc eu la bonne idée de nous consulter pour faire fabriquer sur mesure la basse de ses rêves. Le déroulement du projet est on ne peut plus simple ! Il nous a contacté par email avec une description précise et détaillée de son projet. Nous avons ensuite convenu d’un rendez-vous pour échanger avec lui sur les caractéristiques de l’instrument, la liste complète des composants, les détails techniques et esthétiques et bien sûr le budget pour lancer le projet !

Après réception d’une planche d’Aulne brut, du manche en graphite et des premiers composants, nous pouvons entamer le chantier ! On commence avec le design du corps et la découpe du corps. Puis, la table en érable flammé est délicatement collée sur le corps, les défonces sont millimétrées et chaque angle est travaillé avec soin pour un confort de jeu optimal.

Étape clef, on procède d’abord à un montage à blanc de l’instrument avec les composants étudiés et choisis avec le client avant d’aller plus loin. Les mécaniques Hipshot du cahier des charges initial ont par exemple été remplacées par des Schaller qui lui convenaient mieux. Avant de poser la moindre couche de vernis, il est toujours judicieux de vérifier que l’ensemble des composants se montent bien sur la basse, que tout fonctionne, que l’ergonomie générale de l’instrument est correcte.

On s’assure aussi que les micros épousent parfaitement les cavités, que le câblage fonctionne dans toutes les positions, que le chevalet est bien axé avec le sillet, etc.  L’idée de base était celle d’un câblage Jazz Bass Standard, avec une électronique passive, mais après cette étape, le client a finalement opté pour une électronique active sur nos conseils, avec un pré-ampli Aguilar OBP-1 alimenté en 18v par 2 piles. Ce câblage conserve les propriétés du câblage standard en offrant toutefois plus de pêche et plus de possibilités de réglage pour travailler son son de manière plus précise !

Puis vient l’étape la plus délicate, celle du vernis. Là encore, le choix du vernis a été judicieusement étudié en collaboration avec le client. Le Dark Grey Burst initialement choisi aurait eu un rendu un peu “fade”, nous avons donc opté pour un Dark Burst, une finition plus sombre et pour autant très similaire au choix de départ. Moment crucial à effectuer sereinement et après avoir bien préparé son matériel en amont, afin de s’assurer d’un rendu parfait dès les premiers coups de pistolet à peinture. Pour l’obtention d’un fini “burst”, il est bien sûr nécessaire de procéder à plusieurs étapes de peinture et de ponçage pour obtenir le dégradé voulu. Vous pouvez d’ailleurs consulter notre article consacré aux vernis pour en savoir plus.

Enfin, le moment le plus attendu : le montage et le câblage final. Le corps est vernis, poli et repoli pour un résultat le plus brillant possible et sans défaut, on rassemble tous les éléments de l’instrument sur l’établi et on assemble le tout ! Très rapidement la basse prend forme. Le câblage est réalisé avec soin pour éviter les nœuds et tout son parasite. Chaque composant est réglé comme il se doit et il est enfin temps d’appeler notre client pour lui remettre son instrument tant attendu. La récompense pour notre équipe est dans le large sourire de notre client et son enthousiasme à la découverte de son instrument dans l’atelier !

 

 

Par | 2018-05-05T11:27:37+00:00 avril 7th, 2018|LE LAB|0 commentaire